"Portraits de famille", série de 16 photographies 20x30cm, 2017.

1/17

Cette série de photographies est consacrée à deux maisons, chargées d'affects. On y voit comment le meuble et sa mise en scène, avec les autres objets qui l’entoure, rendent compte d'un mode d'habiter, d'un mobilier. La personnalité, voir la psychologie des individus est révélée dans ces habitats par leur agencement. Ces lieux sont là très loin des objets sans affects revendiqués par les modernistes du XXème, du minimalisme ou du Bauhaus. C'est aussi une réflexion sur le décoratif, et par extension sur le motif, celui des papiers peints.

© 2017 Justine Pillon