1/28

Quatres maquettes de publications retenues, conçues et réalisées avec l’aide de Nolwen Major-Frances, dans le but de diffuser le système Re-Use-In.

Au cours de ce workshop, j’ai été en charge de la communication, et  la diffusion du workshop.  Les   différentes maquettes de publications, ainsi que le site internet ont été conçu et réalisé avec l’aide de Nolwen Major-Frances.

La conférence Function Follows form  de Baptiste Menu à l’ESAD de Valenciennes a constitué l’amorce du workshop Avant de jeter. Cette collaboration entre le designer et les étudiants avait pour objectif de réfléchir à la création d’un système symbiotique, axé sur les besoins dans une école d’art et de design quant à la récupération de matériaux.

 

Le workshop Avant de Jeter ( Avril 2015 ) s’est déroulé en quatre étapes : une première pour comprendre les enjeux du projet, lister les besoins et proposer des premières ébauches d’éléments du système, La seconde partie a permis de développer l’un des éléments : le socle rangement, par la suite prototypé. La quatrième étape est la diffusion du projet.
 

La première partie du workshop a permis de relever les sources possibles de récupération ainsi que les besoins principaux auxquels nous souhaitions répondre. Nous avons choisi le cageot de marché comme élément de lien entre les différents éléments du système. Ce composant standardisé permet ainsi le transport des différents matériaux au sein de l’école. Après avoir démonté, nettoyé et trié les différents matériaux collectés, les étudiants peuvent les entreposer dans l’élément central du projet : la Re-Use-In, espace de stockage. Tous les flux de matériaux se font alors entre cet espace et les salles de cours grâce à un meuble personnel, à roulettes, utilisable pour le transport mais également pour le rangement de matériel personnel près d’une table de travail. Un second meuble est prévu dans les salles, qui grâce à sa neutralité pourrait rester sur place lors des accrochages et même  servir comme cimaise, surface d’accrochage, et outil de scénographie.
La seconde partie a donc été consacrée à la conception et réalisation de prototypes  de socle rangement qui permettront de relier la Re-Use-In au reste de l’école. Trois groupes ont donc résolu les différentes problématiques par des systèmes constructifs assez différents et ont mené la réalisation jusqu’à terme.

 

 Les prochaines étapes viseront donc à continuer la réalisation de prototypes des autres éléments du projet et enfin de l’implanter dans l’école, en sensibilisant les autres étudiants à son utilisation. Ce système peut être applicable et adaptable à d’autres écoles, en fonction du contexte.  C’est à cet objectif que les plans Opensource sont disponibles sur https://reusein. wordpress.com/ .

© 2017 Justine Pillon