DNAP 2015, Justine Pillon, ESAD de VAlenciennes, crédits photos: Maïté Pouleur.

1/9

      Cette scénographie présente l'ensemble des travaux que j'ai pu présenter lors de mon DNAP design, en juin 2015. Chaque îlot de palettes présentes un projet différent réalisé au cours de mon premier cycle, certains sont des réponses à des exercices donnés comme par exemple : la vidéo « Sérendipité », la série de photos « Splendeur et abandon » (cf ci-avant) et le projet « A3 angles » (cf ci-après) ; et d'autres sont liés au projet personnel (photos : ci à gauche et ci-dessous). Au travers de différents projets, j'ai très vite choisi d'utiliser des objets désuets, de récupérations. J'ai orienté les questionnements de mon projet personnel vers le réemploi, l'écoconception ou encore la durée de vie et la durée d'usage des objets, ainsi que le rôle du designer dans ces domaines. Ces multiples expérimentations faites à l'école et les stages que j'ai effectués (L'édition 2014 de la Braderie de l'art à Roubaix avec le collectif Faubourg 132, et un stage au sein de l'association Open Sources à Saint-Étienne) m'ont permis d’orienter ma pratique sur notre rapport à la consommation et notamment celle des objets. Etant dans une école d'art, en section design, la porosité entre les deux options, m'amena également à faire un master en option art et à m'interroger sur un intermédiaire possible entre artistes et designers (cf « Intermédiaire », mémoire de DNSEP).

© 2017 Justine Pillon